Un (e) Consultant(e) national (e) pour l’élaboration d’un référentiel de la mise en oeuvre des classes socioéducatives, Cotonou, 78 jours

UNICEF

L'UNICEF Benin est à la recherche d'un (e) consultant(e) national(e) pour contribuer au renforcement des capacités des enfants, adolescents et jeunes sur les Compétences de Vie Courante, l’éducation à la paix et l’autoprotection et les questions liées au genre.

L’UNICEF Benin est à la recherche d’un (e) consultant(e) national(e) pour contribuer au renforcement des capacités des enfants, adolescents et jeunes sur les Compétences de Vie Courante, l’éducation à la paix et l’autoprotection et les questions liées au genre.

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up.

For every child, [insert tagline]

La Politique Nationale de Protection de l’Enfant (PNPE) a prévu en son objectif spécifique n°1 de « renforcer les connaissances, aptitudes et pratiques d’autoprotection des enfants ». L’Axe n°1 de cette politique indique qu’il faut « Promouvoir et appliquer dans les institutions éducatives des approches plus centrées sur l’enfant ».
En effet, ces dispositions trouvent leur justification dans la recrudescence des violences, des comportements déviants constatés au sein de la population, des adolescents et jeunes. Ces comportements, alimentés par les violences, abus et exploitations qui leur sont faits, et les faits dont ils sont, entre autres, les auteurs, créent chez tous les acteurs du système éducatif, un sentiment d’insécurité.
Le trafic et la consommation de stupéfiants et d’alcool, les pratiques pornographiques, le port et l’usage d’armes blanches, les grossesses précoces, les suicides sont devenus monnaie courante dans les établissements publics et privés d’enseignement secondaire, technique et professionnel. Malgré les actions entreprises par le gouvernement et la société civile, ces fléaux continuent de faire des ravages.
C’est pour inverser cette tendance, qu’il est envisagé la promotion de l’éducation à la citoyenneté à travers le renforcement des « compétences de vie courante » des enfants et jeunes dans l’enseignement secondaire général, technique et professionnel avec pour fondement le renforcement du civisme, de la citoyenneté, de l’autoprotection, et de la lutte contre les déviances en milieux scolaire et extra-scolaire.
En outre, compte tenu de la menace sécuritaire qui plane sur le pays en raison de sa proximité avec plusieurs pays affectés par l’extrémisme violent, notamment le Niger et le Burkina Faso, ce sera une opportunité de profiter pour promouvoir auprès des adolescents et jeunes l’éducation à la paix et à la non-violence dans une perspective de renforcement de la cohésion sociale.
La nécessité de combattre ces fléaux avait conduit à des initiatives éparses portées par divers acteurs et secteurs de la vie publique et privée. Mais force est de constater que ces fléaux persistent ; ce qui justifie qu’ils méritent d’être passées en revue et, le cas échéant, mis en cohérence avec les nouvelles approches.
Selon le Plan Sectoriel de l’Education (PSE) post 2015 qui est le document de Stratégie régissant désormais tout le système éducatif béninois, “le dispositif de formation doit être orienté de manière à assurer le passage de l’offre pyramidale centrée sur la forme scolaire d’éducation et génératrice d’abandon et d’exclusion, à une offre éducative diversifiée et inclusive”.
Cette ambition d’actualisation du système éducatif béninois s’inscrit dans la mise en oeuvre de l’Objectif de Développement Durable (ODD) n°4 qui vise à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » et contribue également à l’ODD 16, Paix et Justice.
Ces réformes intègrent des stratégies qui promeuvent le développement humain, c’est-à-dire respectueuses des valeurs socioculturelles et morales.
C’est dans ce cadre que le Gouvernement, à travers le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance et celui en charge de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle a décidé d’élaborer le référentiel de la mise en oeuvre des classes socioéducatives. Les présents Termes de Référence sont élaborés pour le recrutement d’un.e consultant.e, par UNICEF pour accompagner les deux ministères dans le développement des modules dénommés classes socio-éducatives.
Ce consultant sera appuyé par un consultant associé dont il aura l’entière responsabilité du recrutement, de la gestion du travail et de la performance ainsi que des paiements selon les dispositions budgétaires prévues dans les TDR.

How can you make a difference?

Le MASM et le MESTFP envisagent recruter un.e consultant.e national.e, pour élaborer un référentiel de conduite de l’initiative des classes socioéducatives qui comportera à la fois les directives pour tenir les classes socio-éducatives et les résumés de contenus.
La mise en oeuvre de cette initiative nécessite des travaux préalables d’état de lieux sur les initiatives existantes et l’identification des besoins réels des enfants, adolescents et jeunes en matière de Compétences de Vie Courante (CVC). Les résultats de l’état des lieux permettront de proposer un référentiel de compétences nécessaires et de développer les modules pour la formation des formateurs, c’est-à-dire les enseignants et les acteurs sociaux qui seront chargés de mettre en oeuvre l’initiative.
Objectif Général :
Contribuer au renforcement de capacités des enfants, adolescents et jeunes sur les Compétences de Vie Courante, l’éducation à la paix et l’autoprotection et les questions liées au genre.
Les objectifs spécifiques :
✓ Analyser les modules et autres documents utilisés pour la formation des enfants, adolescents et jeunes en Compétences de Vie Courante au Bénin et dans la sous- région ouest ;
✓ Faire l’état des lieux des besoins et intérêts spécifiques des adolescents et jeunes en matière de compétences de vie courante prenant en compte les aspects suivants : l’autoprotection des enfants, adolescents et jeunes, le développement personnel et émotionnel comme base de leur épanouissement et de l’exercice d’une citoyenneté responsable, les problématiques liées à leur santé sexuelle et reproductive, la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), la promotion de l’égalité de genre y compris la masculinité responsable et la promotion de la paix et de la cohésion sociale;
✓ Développer un référentiel de compétences et autres outils d’animation, de suivi et d’évaluation des classes socio-éducatives ;
✓ Former 120 formateurs des enseignants et acteurs sociaux pour l’animation des classes socio-éducatives
Résultats attendus
✓ Les modules et autres supports utilisés pour la formation des adolescents et jeunes en Compétences de Vie Courante au Bénin et dans la sous- région ouest sont analysés ;
✓ Les résultats de l’état des lieux des besoins et intérêts spécifiques des adolescents et jeunes en matière de compétences de vie courante est disponible et prend en compte les aspects suivants : l’autoprotection des enfants, adolescents et jeunes, le développement personnel et émotionnel comme la base de leur épanouissement et de l’exercice d’une citoyenneté responsable, l’éducation à la paix, les problématiques liées à leur santé sexuelle et reproductive, la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), la promotion de l’égalité de genre y compris la masculinité responsable et la promotion de la paix et de la cohésion sociale;
✓ Un référentiel de compétences et autres outils d’animation, de suivi et d’évaluation des classes socio-éducatives est développé ;
✓ 120 enseignants et les acteurs sociaux formateurs dédiés à la mise en oeuvre sont formés sur l’animation des classes socio-éducatives.
Le/la consultant.e aura pour tâche de développer en appui au MASM et au MESFTP, le référentiel de compétences le plus approprié ainsi que des modules de renforcement de capacités des enseignants et acteurs sociaux. Il/elle devra se faire assister d’un.e consultant.e associé.e qui sera à sa charge sur le plan technique, financier et de supersivion du travail, tel que prévu dans le présent contrat.
Ci-joint les livrables pour plus de details

To qualify as an advocate for every child you will have…

  • Avoir au minimum un niveau BAC + 5 en Sciences sociales, sciences de l’éducation ; santé publique ou tout autre diplôme équivalent;
  • Avoir au moins cinq (5) ans d’expériences en développement ou contextualisation de programmes et/ou en conception de curriculum de formation/modules de compétences de vie courante pour les adolescents et jeunes et en produire la preuve;
  • Avoir une bonne connaissance du système éducatif du Bénin ;
  • Avoir une bonne connaissance des problématiques de protection de l’enfant au Bénin et d’autres risques auxquels sont exposés les adolescents et jeunes au Bénin ;
  • Avoir une connaissance des enjeux d’accès à l’égalité de genres ;
  • Etre de nationalité béninoise et résidant au Bénin ;
  • Disposer des expériences de travail avec les enfants.
  • Bonne connaissance du francais. La connaissance de la langue locale est un atout.

 

HOW TO APPLY: 

Les candidats intéressés soumettront une offre technique et une offre financière. L’offre technique inclura les documents justifiant de la qualification du consultant et des expériences préalables requises.
L’offre technique comprendra également une proposition de méthodologie incluant la compréhension des termes de référence et un chronogramme indicatif de réalisation de la mission. L’offre financière devra être détaillée, exprimée en francs CFA et valable 90 jours à compter de la date de soumission.

 

For every Child, you demonstrate…

UNICEF’s values of Care, Respect, Integrity, Trust, and Accountability (CRITA).

 

To view our competency framework, please visit here.

 

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF offers reasonable accommodation for consultants/individual contractors with disabilities. This may include, for example, accessible software, travel assistance for missions or personal attendants. We encourage you to disclose your disability during your application in case you need reasonable accommodation during the selection process and afterwards in your assignment.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will be expected to adhere to these standards and principles and will therefore undergo rigorous reference and background checks. Background checks will include the verification of academic credential(s) and employment history. Selected candidates may be required to provide additional information to conduct a background check.

 

Remarks: 

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.

The selected candidate is solely responsible to ensure that the visa (applicable) and health insurance required to perform the duties of the contract are valid for the entire period of the contract. Selected candidates are subject to confirmation of fully-vaccinated status against SARS-CoV-2 (Covid-19) with a World Health Organization (WHO)-endorsed vaccine, which must be met prior to taking up the assignment. It does not apply to consultants who will work remotely and are not expected to work on or visit UNICEF premises, programme delivery locations or directly interact with communities UNICEF works with, nor to travel to perform functions for UNICEF for the duration of their consultancy contracts.

Tagged as: ,

Job Overview
Job Location
error: Alert: Content is protected !!