Assistant Technique International Chaine de Valeur, appui aux MPME/Collectivités

Lux-Development

Description

Titre : NIG/028 – ATI Appui chaîne de valeur, entreprises, coopératives

Désignation des services : Assistant technique international (ATI) en appui à la chaîne de valeur (CDV), aux petites entreprises et coopératives pour le Programme NIG/028 « Programme d’appui au développement de l’emploi et l’employabilité »

Lieu : Niamey, Niger avec de multiples déplacements dans les régions de Dosso et Zinder

Début des prestations: 1er octobre 2022

Durée : 57 mois

CONTEXTE

Le quatrième programme indicatif de coopération (PIC IV) entre la République du Niger et le Grand-Duché de Luxembourg qui couvre la période 2022-2026 avec une enveloppe indicative de 144 MEUR dont environ 100 MEUR pour lesquels LuxDev a été mandatée, a été signé le 19 mai 2021.

Le programme NIG/028 a un budget de 35 MEUR.

Les engagements du Luxembourg dans le cadre du PIC IV s’inscrivent dans un horizon à 2030 au service de l’éradication de la pauvreté extrême, en plaçant le développement du capital humain d’un côté et le renforcement de la gouvernance inclusive de l’autre.

Dans une logique orientée changement, les interventions mises en oeuvre par LuxDev viennent en appui aux acteurs des secteurs de l’eau et de l’assainissement, de l’éducation, de la formation professionnelle et technique et de l’employabilité, du développement rural agricole, de la gestion des finances publiques ainsi que de la finance inclusive. Les interventions prennent par ailleurs en compte les éléments suivants : leaving no one behind ; l’approche nexus ; les thématiques transversales du genre et de la durabilité environnementale ; la décentralisation ; le renforcement de capacités (RC) ; le suivi-évaluation ; la digitalisation et les NTIC.

OBJECTIFS

Le programme NIG/028 est aligné sur les orientations des politiques et stratégies nationales pertinentes dont la Stratégie de développement durable et de croissance inclusive (SDDCI) du Niger à l’horizon 2035. Il s’inscrit également dans les grands principes de la Stratégie générale de la Coopération luxembourgeoise, en route pour 2030. L’objectif général du programme NIG/028 est formulé ainsi : « Contribuer à l’amélioration des conditions de vie, en priorité des jeunes et des femmes des régions de Dosso, Niamey et Zinder et à leur pleine participation au développement socio-économique du Niger dans leur communauté » et son objectif spécifique est : « La viabilité des chaînes de valeur prioritaires du PIC 4 (agro-sylvo-pastorale et halieutique (ASP-H), eau, hygiène et assainissement (EHA), habitat et bâtiment et travaux publics (BTP) et Nouvelle technologie de l’information et de la communication (NTIC)) favorisant l’employabilité et l’insertion des jeunes et des femmes dans le tissu économique régional est renforcée ».

Les bénéficiaires du Programme sont les jeunes de 15-35 ans et les femmes (de tout âge) mais également les « champions » économiques constitués de micros, petites ou moyennes entreprises (MPME) et de coopératives. Les « champions » doivent être compris dans le cadre de cette intervention comme des entreprises disposant d’un potentiel à porter les changements souhaités. Ce sont des entreprises ayant du potentiel de croissance et pouvant se développer notamment à travers l’intégration de jeunes et de femmes, issus de ou engagés dans des parcours de qualification. La zone d’intervention du programme NIG/028 porte sur les régions de Dosso, de Niamey et de Zinder qui représentent à elles seules 15 % du territoire nigérien et 39 % de la population qui vit principalement en milieu rural.

Pour atteindre ses objectifs, l’intervention est dotée de deux résultats :

  • Résultat 1 : l’emploi salarié décent pour les jeunes de 15-35 ans et les femmes des régions de Dosso, Niamey et Zinder augmente dans les chaînes de valeurs porteuses de croissance ;
  • Résultat 2: l’auto-emploi chez les jeunes de 15-35 ans et les femmes des régions de Dosso, Niamey et Zinder augmente dans les chaînes de valeurs porteuses de croissance.

Pour chacun des deux résultats, des logiques d’interventions différenciées seront mises en place. Elles se déclineront autour de trois éléments principaux communs, incluant tout le processus d’appui aux jeunes, femmes, MPME/coopératives, à savoir : la formation, les investissements structurants et l’appui conseil.

RESPONSABILITES

L’ATI Appui chaine de valeur, service d’appui aux MPME (ATI CDV SAE/MPME) aura pour responsabilités :

Appuyer le programme à la conception de l’approche en matière d’appui aux MPME/coopératives :

  • en collaboration avec le Programme d’appui au développement de l’inclusion financière (PADIF- NIG/032), notamment sur les mécanismes d’accès au crédit.

Appuyer les partenaires du programme pour la mise en œuvre de services non financiers adaptés aux MPME/coopératives :

  • élaborer l’inventaire des prestataires de services non-financiers d’accompagnement (sensibilisation, information, orientation, identification, formation, suivi post-financement, mentorat, coaching, parrainage, réalisation de bilans, etc.) des MPME/ coopératives dans leur croissance, y compris l’incubation d’entreprises, dans les trois régions d’intervention du NIG/028 ;
  • participer à la conception de l’approche du programme en matière de fournitures de services non-financiers aux MPME/coopératives, dont entre autres les mécanismes d’identification et de sélection des MPME/coopératives ;
  • appuyer l’opérationnalisation des prestataires de services non-financiers et appuyer la mise en œuvre de leurs appuis aux MPME/ coopératives ;
  • conseiller et appuyer les acteurs régionaux et les AT du programme sur les questions d’accompagnement (coaching, formations, liaison avec les marchés, informatique, etc.) des MPME/ coopératives spécifiques à chaque secteur ;
  • planifier l’ensemble des activités d’appui aux MPME/coopératives, en concertation avec les équipes dans les trois régions, veiller au respect de la planification et suivre et superviser sa mise en œuvre ;
  • assurer le suivi de l’ensemble des activités d’appui aux MPME/coopératives, ainsi que le reporting y relatif, en lien avec les objectifs fixés par le programme ;
  • appuyer la collecte des données des indicateurs relatifs aux activités d’appui aux MPME/coopératives, en concertation avec l’ATI S&E du programme ;
  • appuyer les AT du programme en région, à la programmation, la mise en œuvre et le suivi des activités en appui aux MPME/coopératives dans chaque région ;
  • élaborer les TDR de l’expertise perlée nécessaire dans le cadre des activités d’appui aux MPME/coopératives ;
  • participer à la préparation, la réalisation et l’évaluation des programmes de formation des bénéficiaires et des partenaires du programme ;
  • participer à l’élaboration du budget des activités d’appui aux MPME/coopératives ;
  • appuyer la communication et la capitalisation du programme, dans le domaine de l’appui aux MPME/coopératives ;
  • participer aux cadres de concertation nationaux et régionaux dans le domaine du secteur privé et de l’appui au MPME/SAE.

Renforcer les capacités :

  • participer au renforcement des capacités des partenaires du programme en matière d’appui non-financier aux MPME/coopératives, selon le plan de renforcement des capacités qui sera élaboré par le programme ;
  • identifier les besoins de renforcement des capacités des prestataires de services non-financiers et les décliner en plan de renforcement, leur mise en œuvre et suivi ;
  • participer aux activités de formation en ingénierie d’accompagnement des MPME/ Coopératives dans leur croissance et le développement de leurs activités ;
  • participer, de concert avec le PADIF- NIG032, à la création et la mise à jour des plateformes digitales liées à l’accompagnement des MPME/ Coopératives.

PROFIL 

  • universitaire Bac +5 dans le domaine de l’appui aux MPME/coopératives (école de commerce, économie, administration des affaires, stratégie d’entreprise…) ;
  • 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des chaînes de valeur des secteurs ASP-H, eau et assainissement, bâtiment et NTIC, impliquant des services d’appui aux entreprises (SAE) aux MPME/coopératives ;
  • bonne connaissance du secteur des MPME/coopératives, du fonctionnement des collectivités territoriales et des institutions publiques déconcentrés au Niger ou pays d’Afrique de l’Ouest ;
  • bonne connaissance des méthodes d’identification des entreprises ayant des potentiels de croissance et des méthodes et stratégie de renforcement des capacités dans le domaine des SAE ;
  • forte capacité de dialogue, de pédagogie et d’écoute ;
  • parfaite maitrise de la langue française et des outils informatiques.

Comment postuler?

Votre candidature (CV et lettre de motivation) doit être déposée via notre site : https://careers.luxdev.lu/job-invite/779/

Tagged as: ,

Job Overview
Job Location
error: Alert: Content is protected !!